BIODIVERSITÉ : Si l’abeille disparaissait de la planète …

Les abeilles, témoins du bon état de notre environnement, disparaissent massivement.Quelles conséquences ? Depuis le milieu des années 80, l’apiculture est confrontée à un affaiblissement et une surmortalité marquée des colonies d’abeilles d’origine multifactorielle. Les conséquences sont désastreuses pour la pollinisation qui permet, depuis des millions d’années, d’assurer la reproduction de 70 à 80 % des plantes à fleurs dans le monde. La pollinisation est la condition incontournable de la production de fruits (tomates, courges, arbres fruitiers…) et de la production de graines (carottes, oignons…), soit la production d’une base de l’alimentation humaine.

 

Source : notre-planete.info FFRandonnée 07 mai 2015