CONSEIL : Attention aux chenilles processionnaires au printemps

Avec le printemps, les chenilles processionnaires quittent leur cocon.
Attention de ne pas entrer en contact…
Au printemps, il n’est pas rare de croiser dans les forêts de pins, les chenilles processionnaires en déplacement. Dés lors qu’elles quittent leur cocon et les arbres sur lesquels elles s’alimentent, il est conseillé de faire attention particulièrement aux enfants et aux animaux domestiques (chats, chiens,…) qui pourraient intercepter des chenilles.
Des risques d’urtication parfois sévères et, en cas d’ingestion, de nécroses de la langue, peuvent alors exister.  L’hiver 2016-2017 constitue la 3ème année de pullulation consécutive de cette espèce pour le cycle actuellement en cours, et normalement la dernière.
Philippe Daniel « vu sur le Mont Valérien il y a trois semaines ! »
Les prochaines pullulations devraient avoir lieu dans 5 à 8 ans, selon la rigueur des hivers à cette période. Source : ecrins-parcnational.fr
FFRandonnée 31 mars 2017