Provence : les barrages de Zola et de Bimont

Randonnée (10 km et +402m) en plein soleil sous une température de 26° et ceci fin octobre …

Le barrage Zola du nom de son architecte, François Zola (d’origine italienne), père d’Émile Zola, est le tout premier barrage en voûte de l’ère industrielle. À ce titre, il constitue une innovation technique de premier ordre dans le domaine des ouvrages hydrauliques. Il faudra attendre la première moitié du XXe siècle pour que la technique de la voûte soit reprise et développée, en utilisant le béton. Le barrage Zola reste en effet un exemple rare de voûte en maçonnerie. Il est aussi l’un des tout premiers exemples de système intégré de production d’eau potable pour les besoins d’une ville.
Il est situé sur la commune de le Tholonet, dans les gorges de l’Infernet en aval du barrage de Bimont. Il servait autrefois à alimenter Aix-en-Provence en eau potable. Il n’a plus de fonction d’irrigation depuis 1877. Aujourd’hui, il est entretenu par la société du canal de Provence, et sert de tampon potentiel en cas de vidange d’urgence du barrage de Bimont, situé en Amont.

Le barrage de Bimont est un barrage de type voûte mis en service en 1952 sur la commune de Saint-Marc-Jaumegarde dans le massif de la Sainte-Victoire près d’Aix-en-Provence. L’ensemble se compose du barrage proprement dit, d’un contre-barrage qui dirige les eaux vers la branche du canal Marseille nord, ainsi que de la galerie de la Campane qui achemine l’eau du Canal de Provence vers la retenue de Bimont.

Aqueduc vers Aix en Provence

On aperçoit la Sainte Victoire